Iridologie - Phytothérapie - Aromathérapie - Gemmothérapie

1

Iridologie

Technique d'obervation de l'oeil

Elle prend en compte différents points comme la motilité de la pupille, les reliefs de l’iris, les couleurs visibles dans l’iris, les différentes taches ou « trous », … 
 
Elle permet d’établir un bilan de l’état général physique et émotionnel, ainsi que de l’état du terrain de la personne. 
 
Le naturopathe ne pose pas de diagnostic de maladie. Il utilise soit une loupe soit un iridoscope pour regarder l’œil et n’y introduit aucun produit ni outil.
2

Phytothérapie

La phytothérapie est fondée sur l’utilisation des plantes.  
 
Nous pouvons utiliser soit le totum c’est-à-dire la plante entière, soit des extraits de la plante (feuilles, sommités fleuries, racines, …) 
 
Les principes actifs de la plante se révèlent soit dans l’eau (infusions, décoctions), soit par vapeur d’eau (huiles essentielles), soit dans l’alcool (teintures mères) ou mélange eau-alcool-glycérine (macérat glycériné), soit réduites en poudre (vrac, gélules, comprimés, …) 

Il est important de bien connaître les différentes plantes et leurs actions afin de les utiliser au mieux, d’éviter leur toxicité et les interactions avec les médicaments. 
3

Aromathérapie

L’aromathérapie utilise les huiles essentielles à des fins thérapeutiques. 
 
Les huiles essentielles sont l’essence volatile des plantes aromatiques obtenues par distillation à la vapeur d’eau ou par expression (principalement pour les agrumes). Source : cours d’aromathérapie de 2004 par Mr Baudoux.
Le chémotype de l’huile essentielle est important car les composants aromatiques varient en fonction du lieu de récolte, de l’ensoleillement, du climat, du sol, de l’altitude, … 
Exemple : l’huile essentielle de romarin suivant sa provenance aura une note de tête aromatique différente et donc une utilisation et une toxicité différentes :  
• Maroc : domination de l’eucalyptol : expectorant 
• Provence : domination du camphre : décontractante musculaire, abortive,         neurotoxique 
• Corse : domination verbenone : hépatostimulant 

Leurs propriétés thérapeutiques sont, entre autres, anti-infectieuses, anti-inflammatoires, expectorantes, calmantes, … 
 
Elles peuvent être employées 
• sous forme de gélules 
• pures ou diluées par voie linguale 
• pures ou diluées dans une crème ou une huile végétale sur la peau 

Il est important de bien connaître les différentes huiles essentielles et leurs actions afin de les utiliser au mieux, d’éviter leur toxicité et les interactions avec les médicaments.
Elles peuvent être dermocaustiques, neurotoxiques, allergisantes, …Certaines huiles essentielles sont à éviter pour les bébés ainsi que pour les femmes enceintes et allaitantes.
4

Gemmothérapie

La gemmothérapie utilise les tissus embryonnaires de végétaux, les jeunes pousses, les bourgeons, … 
 
On parle de macérat glycériné : obtenu par macération de ces tissus embryonnaires dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine. 
 
Le macérat glycériné renferme le totum de la plante ainsi que tout son potentiel énergétique. 
 
Il n’existe pratiquement aucune toxicité avec la gemmothérapie. Seuls quelques bourgeons à action hormonale sont à éviter pour les bébés, les femmes enceintes et allaitantes.
Tarif
Consultation naturopathique
Séance de 60 minutes = 55 €
soins naturels
iridologie
iridologie